… un film qui y remporte le prix de la meilleure bande-originale : Sanctuary (Faro) de Fredrik Edfeldt, un réalisateur à qui l’ont doit déjà le joli The Girl, retitré Un été suédois par chez nous. D’après la bande-annonce, son dernier film parait beau, champêtre, apaisant et… inquiétant ? Rappelons que les Guldbagge sont l’équivalent de nos Césars, en Suède. Relevons également ce prix du meilleur film en langue étrangère attribué à la semble-t-il très longue Vie d’Adèle. Cul sec ! comme dirait l’autre. Que je ne connais pas, non non. Le reste du palmarès semble intéressant mais ne mérite pas, sauf erreur de ma part, de figurer sur ce blog. Vous trouverez plus de détails sur Cineuropa.org. Tout ceci ne nous vengera pas d’une absence remarquée de la Scandinavie au prochain festival du film fantastique de Gérardmer mais, déjà, voilà quelques plaisantes miettes à grignoter…

Advertisements