Nextdoor

D’ici, je peux voir mes statistiques sur mon blog. Comment ? D’ici, vous voyez tout autre chose ? Restons sérieux, s’il vous plait. Parce que, soyons clair, cela traduit des trucs, non, tous ces chiffres ? Mettons que cela veuille dire quelque chose, autre chose qu’un survol d’un quart de seconde d’une page sur laquelle on s’est aventuré par mégarde (recherche de givre sur le frigo, mauvais film etc) ou que la curiosité mal placée d’un pseudo webmaster. Analysons du concret avec de l’abstrait. Si je prends les 10 premiers tas de clics, j’obtiens – roulement de tambours de vikings – ce fabuleux top sur l’année 2013 :

10 – Morse

let-the-right.jpg

D’année en année, si le film s’éloigne indubitablement des passions, il reste dans les tops que l’on peut trouver un peu partout sur la toile. La mascotte de mes Givrés bénéficie encore de pas mal de clics visiteurs grâce à mon petit dossier qui maintient, pour l’instant, son statut de valeur sûre. Tant mieux ! Il est à…

9 – La source

la source 4

Je suis assez surpris de voir le nombre de clics s’intéressant à La source de Bergman. Point facile d’analyser une statistique mais essayons. La thèse d’étudiants ? Un intérêt tout religieux ? Ou plus salace parce qu’il s’agit là d’un des tous premiers rape & revenge movie du ciné ? Ou, tout simplement, Bergman a-t-il encore la cote auprès des cinéphiles, ce qui n’est en rien étonnant compte tenue des qualités toujours impressionnantes de nombre de ses œuvres. Ce qui me fait (re) penser que je suis grave à la bourre rayon Bergman. Pour être crédible aux soirées de l’ambassadeur, il me faut bergmaner, il faut que ça…

8 – Drive

drive bagnole

Le polar de Refn a marqué son temps. Des bagnoles, de l’action, un acteur en état de grâce – on reparlera de Gosling dans 10 ans comme on parle encore de Steve Mac Queen dans Bullit, vous verrez – et un film qui a conquis un paquet de monde. Ce que ne fera pas le beaucoup plus auteurisant Only God Forgives. Si un beau jour – pas gagné – je recause un peu à NWR, je lui demanderai quand même quel mal il peut y avoir à aller dans le sens du spectateur lambda. Voire de ses acteurs. Avec Drive, le ronronnement du moteur cachait mal celui de satisfaction du spectateur dans la salle.

7 – Sound of Noise

sound_of_noise_fantastic_fest_image.jpg

Mine de rien, ce film suédois très rythmé enrichit jour après jour son statut culte, qu’il mérite amplement. Il attise la curiosité, l’envie d’en savoir un peu plus, traduite par du clic sur la toile et des envies, sur un tambour, de…

6 – Fighter

fighter 2

Alors là, je ne m’explique pas vraiment la chose. Ou bien si : vous recherchez des infos sur Fighter, le film de boxe avec Wahlberg, et tombez sans le vouloir sur ce petit film d’arts martiaux danois, ardûment défendu sur ce blog des Givrés. Si c’est le cas : tant mieux et profitez-en, voyez-le, il est bien mieux que…

5 – Hamilton / Black’s Game ex aequo

blacks-game

Le James Bond suédois et le milieu underground de Reykjavik semblent intéresser leur monde. Sans avoir été grandement vantées ici,  ces péloches stimulent le cortex et accomplissent leur contrat honorablement, avec leurs minces promesses tenues, à savoir proposer un James Bond suédois qui tient bon la rampe et un cloaque urbain islandais qui sent bon le vomi local. Auquel cas : bon choix monsieur…

4 – Arn, chevalier du temple

arncap4

Ex-premier du top des clics (cela étant, il y est toujours si l’on fait un top global depuis 2009), notre chevalier suédois a toujours un grand nombre de fans en France. Si je ne m’explique toujours pas que ce doublé de  films ne soit pas sorti dans les salles rectangulaires de l’Hexagone, je comprends sans peine leur succès puisque ce sont tout bonnement deux très bons films d’aventure. En espérant toutefois que les passions ne se concentrent pas uniquement sur l’aspect religieux des croisades, sur cette ferveur sanglante ou sur le grand Saladin, du haut de mes statistiques un peu voyeuses je conçois cette curiosité toute naturelle pour l’aspect épique de l’envolée, ainsi que pour la belle Sofia Helin et sa cicatrice, due à un accident de vélo. Il faut que je finisse la série Broen « asap », tiens, oui.

3 – Noomi Rapace

millenium dk

La Noomi a encore la cote chez mes Givrés. La saga Millenium et Babycall comptent encore un paquet d’adeptes et son charisme, certes un peu égratigné par son passage aux USA (Prometheus, Dead Man Dawn), plait encore.  Et il devrait se voir regonfler par les très attendus Animal Rescue et Child 44 (de Spinoza), deux films dans lesquels, accrochez-vous parce que c’est marrant, elle partagera l’affiche avec Tom Hardy et non…

2 – Mads Mikkelsen

Mads_Mikkelsen_i_Ca_436265a

… un acteur qui, entre la série Hannibal qui plait beaucoup, le film La chasse qui épata son monde et tous les projets auxquels il est associé, reste sur son trône. Il a fait pas mal de couv’ dans les kiosques cette année, souvenez-vous. Sur la toile – plus ou moins – anonyme, il ne peut pourtant pas rivaliser avec…

1 – Next Door

Julia_Schacht_Naboer-003

… un film déjà dans mon top 10 des péloches d’horreur nordiques, sur lequel on se renseigne non pas pour ses vertus grammaticales mais plutôt mammaires. Sur la toile, le cul balaye tout le reste. Entendons-nous bien : un Bergman’s like ne pourra jamais rivaliser avec une Lindberg’s copycat. Par contre, un Bo Vibenius’s successor, lui, il aura tout compris !!

Rendez-vous est pris pour janvier 2015, si tout va bien, pour voir un peu, en fonction du nouveau contenu que j’espère volumétriquement sévère, si les tendances changent…