Le vent souffle sur le radeau de Kon-Tiki

Tiré d’une histoire vraie – c’est la mode – ce radeau, à ce jour plus gros budget de l’histoire du ciné norvégien avec ses 93 millions de NOK, soient un peu moins de 13 millions d’euros, se paye déjà un démarrage record au pays des trolls. A rajouter dans la prog’ com’ de l’objet svp ! Qui va ainsi essayer de se vendre pour un max de pépètes à Toronto, rendez-vous incontournable des pros équipés d’un chéquier en septembre.

L’objet est réalisé par Espen Sandberg et Joachim Rønning, tous deux déjà aux manettes sur Max Manus et Bandidas. Il fait un peu tâche, Bandidas, sur ce morceau de filmo, non ? Ou alors est-ce le contraire. Parce qu’à côté de deux films au service de la glorieuse patrie, aux yeux de certains cette sucrerie légère peut faire office de divertissement franche du collier et bon enfant plus pertinente. A voir, chacun voyage. En radeau ou pas.

Source : http://www.nordicfilmandtvfund.com/news_story.php?cid=3486&sid=10&ptid=4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s