Remarqué au dernier festival de Tribeca, Eddie : The Sleepwalking Cannibal s’annonce par ce titre (Eddie : le cannibale somnambule) et son pitch : « un peintre en panne d’inspiration la retrouve grâce à l’amitié qu’il lie avec un somnambule cannibale. »

Co-production canado-danoise, cette comédie horrifique bénéficie d’un bouche à oreille correct. La bande-annonce titille. Titillons.