Sale titre pour un film, « Puhdistus » en v.o finlandaise, qui s’annonce beau. Il est réalisé par un Antti Jokinen (The Resident) qui adapte ici le bestseller éponyme de Sofi Oksanen. Livre d’une femme, histoire de femmes, deux,  violées, sur deux générations. Les malheurs de Sofi ? Par ce sujet et cette provenance on pense autant à la saga Millenium qu’au Black Book de l’ami hollandais Paul Verhoven. Se purger revient ici à nettoyer comme on se lave le corps en se frottant à l’excès, au sang avec une pierre, pour effacer les traces, la saleté, le souvenir. La photo en jette, les actrices ne sont pas à jeter… La curiosité s’éveille.