Je n’ai pas encore eu l’occasion de voir ce film, Barnens ö, mais sa réalisation au début des années 80, cette histoire de l’errance à Stockholm d’un jeune enfant blond livré à lui-même et, surtout, cet extrait ci-dessous font que, voilà, on a là manifestement une inspiration majeure de John Ajvide Lindqvist pour son bouquin et, c’est plus flagrant, de Tomas Alfredson pour son adaptation de Let The Right One In. Pour rappel, la raison d’être première de ce blog. Cette anecdote fait de ce film une vraie curiosité mais pas seulement. A en croire quelques avis trouvables sur le net, Barnens ö est également une très bonne péloche. A voir !