Lykke Li est une « chanteuse pop-folk suédoise » – je copie-colle Wikipedia – qui monte. Le « qui monte » est de moi. De son côté, Johan Söderberg est un fier patriote qui, après avoir assuré le montage de pubs pour Ikea pour le prouver (ok, c’est un patriote), a aussi collé les images entre elles sur des clips de Madonna, de Robbie Williams ainsi qu’aidé à mettre en boîte quelques films comme Videocracy ou Metropia. Sur IMDb on peut zieuter ses quelques réalisations : des documentaires, un court… bon. Mais avec le clip qu’il a réalisé pour Lykke Li, Get Some, je découvre – 9 mois à la bourre et merci Aurore O. – une vraie star méga charismatique et archi sensuelle, Lykke Li, en plus d’un réalisateur, un vrai : Johan Söderberg. Le gars possède un sacré sens du rythme en plus d’un univers qui semble lui être propre, décelable également dans d’autres clips visibles sur sa page web. Cette danse lascive, ce noir et blanc et ces images qui se bousculent me provoquent la même sensation que j’avais éprouvé dans le très vieux film danois Häxan, de Benjamin Christensen. C’est court, puissant et cela donne méchamment envie que le Monsieur passe au long.

Son site web : http://www.soderberg.tv/