Arnø – Ah non, vous vous trompez, il n’y a rien d’illégal à être premier au box office !
Olsen – Comment ça c’est légal ? Diantre, c’est moins amusant dans ce cas.
Arnø – Mais soyez rassurés, d ‘autres sauront voler votre film à votre place…
Olsen – Allons bon ! Tout ceci mérite réflexion. La consécration amène t’elle à un statut potentiel de victime ? Dois-je rester caché dans les bas-fonds de Copenhague pour conserver ma posture de gentil vilain ? C’est proprement vertigineux…

Spécificité danoise, puis norvégienne, le gang Olsen fait l’objet depuis la fin des années 60 de films dédiés à trois gentils cambrioleurs : Benny, Kjeld et, donc, Olsen.

Pour la première fois, ils se voient capturés en 3D pour les besoins d’un dessin animé, Oslen Gang Gets Polished (Olsen Banden – på de bonede gulve) qui cartonne joyeusement au pays de ce Mickey fou qu’on appelle Mads Mikkelsen, avec une bande-annonce à ce point festive que la petite chanson qui l’accompagne va certainement me trotter dans la tête toute la journée ! Kipizè, grosse poilade mémorable avec ce pilote d’avion de chasse qui balance son missile en fredonnant = film à découvrir absolument.

Advertisements