« Fraîcheur ardeur et vitalité de Nos jeunes » (Tryo).

Si plusieurs films ont récemment tenté de comprendre ce qui se passait chez nos ados avec l’arrivée des nouvelles technologies – le dernier étant  le Chatroom d’HideoThe RingNakata – il se pourrait bien que la plus pertinente vienne du Danemark avec ce Hold Me Tight (Hold om mig) qui arrive juste derrière Inception au Box Office local en cette 36ième semaine, deuxième seul film danois au top 10 avec le In A Better World de Susanne Bier.

La bande-annonce, très bien construite, parle pour l’œuvre, avec une représentation d’un fait divers semble t’il effectuée via le biais du thriller et une violence psychologique déjà bien palpable en à peine deux minutes d’images et de sons. La direction d’acteur a l’air optimale et le réalisateur Kaspar Munk, dont c’est le premier long, est à suivre de près. En espérant qu’il ne s’en aille pas faire le remake de son propre film aux US dans la – et histoire de ne pas se – foulée.

L’histoire suit Sara, Mikkel, Hassan et Louise, quatre adolescents à la recherche d’un but dans la vie. Un jour, un jeu a priori bénin prend soudain des proportions telles que les conséquences en deviennent rapidement  dramatiques…

Publicités