at world

« At World’s End » de Tomas Villum Jensen

Aujourd’hui, nous sommes le 09/09/09 ! Donc, hop, voici du – plus ou moins – « neuf » pour fêter ça.

Creusons le net et voyons voir un peu ce qui traîne en stand-bye dans les coins et ce qui nous attend au coin de la rue, là-bas, au croisement de la Sweden Cinema Road et de la Denmark Entertainment Avenue.

Ca papote sur le net autour du TIFF, le « Toronto International Film Festival » qui se tient là en septembre. On en a déjà causé pour le Valhalla Rising de Nicolas Winding Refn mais d’autres métrages nordiques en seront également, dans le cadre du « Toronto International Cinema Distribution Support » qui aide les distributeurs locaux à sortir des films nordiques sur leur territoire.

Au programme danois on trouve l’auto-tripoteux Antichrist de l’ami barge Lars Von Trier, qui en effet devrait un peu mieux trier ses projets puisque celui-ci m’a laissé comme un goût d’inachevé, voire de pas vraiment commencé. Avis à venir un jour par chez nous dans la catégorie « Scandinavets ». Le Deliver Us from Evil d’Ole Bornedal (cf. notre petit avant-goût) sera aussi de la partie, Timetrip: The Curse of the Viking Witch de Mogens Hagedorn également. Sorti en mars dernier là-bas, ce dernier ne s’annonce pas formi-formidable avec son look de SF fauchée malgré la présence de l’acteur Jakob Cedergren (Terribly Happy). Mais peut-être me goure-je dans mon a priori.

metropia_poster_large

Sur le net on cause aussi de Venise et de son festival, qui se tient là maintenant tout de suite. L’étrange animé Metropia de Tarik Saleh en sera… ou plutôt en a été puisqu’il y a déjà été projeté le 03 septembre dernier. Notons un outsider dont nous ne savons pas grand-chose encore, le suédois The Ape (Apan) de Jesper Gandslandt, monté dans le secret, projeté à Venise et à Toronto cette année. Le pitch : « l’histoire de Christer, un mari et père qui peine à surmonter une tragédie… » Cela sent le drame glauque à plein nez mais sait-on jamais, peut-être que pour se venger le pater va sortir son Uzi pour « uzigouiller » tout le monde et… Hum, bref.

Le film suivant, qui sort le 09 octobre au Danemark, mérite toute notre attention : At world’s End (Ved verdens ende). Il est scénarisé par Anders Thomas Jensen (Adam’s Apples) et réalisé par Tomas Villum Jensen, un duo dont on attend encore par chez nous Clash of Egos (Sprængfarlig bombe) qui date déjà de 2006. Voici la présentation frapadingue de leur nouveau larcin, jugez plutôt :

Le psychologue expert en criminels Adrian est envoyé en Indonésie pour examiner le cas de Severin Gertsen, un danois qui dit avoir atteint les 129 ans grâce à une plante carnivore spéciale. Severin a été condamné à mort pour avoir assassiné toute une équipe de tournage en train de lui voler « sa » plante, et quand Adrian, par un absurde concours de circonstances, se retrouve dans la même cellule que lui, à eux de s’échapper et de se retrouver dans une incroyable chasse à la précieuse plante en pleine jungle, avec comme concurrents notables l’armée indonésienne et un dangereux gang américain…

Petite bande-annonce en vo non sous-titrée pour illustrer tout ça :

Terminons avec une p’tite news qui se promène tranquillement, lisible chez « ain’t it cool news » et relayée par chez nous grâce à Gryningen (merci !) : John Ajvide Lindqvist, l’écrivain à l’origine du film Morse va se voir de nouveau adapté en Suède. Son Hanteringen av odöda va être réalisé par Kristian Petri courant 2010. Sur la couverture on aperçoit un gosse et un zombi.  Ca ne devrait pas être trop dépaysant…

hantering

Sur ces bonnes paroles, refermons la porte du frigo et laissons le givre recouvrir toutes ces péloches de son enveloppe protectrice… jusqu’à la prochaine fois.